Webinaire – Découverte de l’add-on « Composite Modeler » pour Abaqus/CAE – REPLAY

 

Abaqus, logiciel de calcul par éléments finis, possède nativement de nombreuses fonctionnalités pour mettre en donnée et modéliser les plis composites. Vous pouvez aller du dimensionnement linéaire de vos composites jusqu’à des modélisations plus complexes comme l’analyse en rupture des matrices ou des fibres, en passant par l’analyse des phénomènes de délaminage.

 

 

L’add-on « Composite Modeler for Abaqus/CAE » complète et étend ces puissantes fonctionnalités de modélisation en fournissant des capacités avancées de mise en données et d’analyse de vos composites, le tout parfaitement intégré dans Abaqus/CAE. Vous pourrez ainsi utiliser des méthodes plus proches du processus physique de fabrication pour mettre en données le composite, importer la définition des composites venant de la conception (layup,…), réaliser des calculs de drapage pour prendre en compte la meilleure définition possible de l’orientation des fibres sur des géométries complexes, générer des modèles 3D volumiques à partir de la surface neutre, automatiser la définition des matériaux sur des modèles volumiques existants ainsi que prendre en compte de nouveaux critères de rupture.

 

Le produit génère également des données de fabrication pour garantir que le modèle analysé correspond à la structure finale. Cela vous permet :

  • D’empêcher la spécification de plis et de structures qui ne peuvent pas être fabriqués, évitant ainsi des erreurs coûteuses,
  • D’améliorer la fidélité du modèle et de réduire le temps de configuration pour permettre une amélioration rapide de la conception,
  • D’avoir une intégration transparente entre l’analyse, la conception et la fabrication.

 

Dans ce webinaire vous découvrirez les fonctionnalités avancées que permet l’add-on « Composite modeler for Abaqus/CAE » :

  • Mise en données du composite plus proche du processus physique de fabrication,
  • Importation de la définition des composites venant de la conception,
  • Calcul de drapage pour prendre en compte correctement l’orientation des fibres,
  • Génération de modèles 3D volumiques à partir de la surface neutre,
  • Définition des matériaux composites sur des modèles volumiques existants,
  • Utilisation de critères de rupture supplémentaires.