L’Usine du Futur, pour quels besoins? Robotique, Simulation & Usine Virtuelle

L’usine du futur, usine numérique, usine digitale, ou usine 4.0… les termes sont nombreux pour parler de modernisation de l’outil industriel. Ces évolutions sont rendues possibles grâce à de nouvelles technologies clés comme l’IoT, le big data, l’intelligence artificielle, ou la réalité augmentée

Et en même temps, l’usine de demain, c’est bien plus que des technologies. C’est une façon différente d’organiser le travail pour optimiser son process de production et anticiper les aléas. Ainsi, la technologie est un outil, mais à quels besoins clés d’organisation de l’usine répond-t-elle ?

Votre objectif n°3 : Réduire les coûts et les délais de mise au point de sa production

L’enjeu ?

La mobilisation d’équipes entières et l’immobilisation des lignes de montage pour régler les problèmes de production.

Aujourd’hui, comment ça se passe ?

Grâce aux outils de simulation numérique DELMIA, on a divisé par 10 le temps de mise en service de la ligne de production : on est passé de 30-40 heures en moyenne à 4 heures aujourd’hui.
Romain Bournet, Gérant de Bilsing Automation

Des phases de mise au point longues, qui nécessitent la mobilisation de beaucoup de personnel, des manipulations physiques qui immobilisent l’usine, résultat, des coûts importants liés à l’arrêt de la production.

Demain, comment ça sera? 

On simule en 3D le fonctionnement de l’usine : on place au bon endroit les robots, les machines-outils, on simule le comportement de la machine, … On fait tout « bien, du premier coup », on évite les tests; les réglages. On optimise les robots physiques et réels, on simule le fonctionnement de l’usine complète, …

Les bénéfices? 

Tout est prêt dans les bureaux, avant même d’arriver dans l’atelier, les temps de mise au point et les coûts d’immobilisation de l’usine sont considérablement réduits, la simulation numérique est plus économique que le mise au point physique.