Interview MCPP DELMIA Ortems manufacturing

DELMIA Ortems, au cœur des enjeux industriels et commerciaux en période de crise

BILAN DU CONFINEMENT : Comment assurer la continuité de l’activité chez un industriel avec DELMIA Ortems ?

Entretien avec Frédéric Gaborieau, planificateur chez MCPP France, filiale de Mitsubishi Chemical Performance Polymers.

« Nos équipes sont passées des 3X8 aux 4×8 pour satisfaire les nouvelles commandes de nos clients. Sans l’outil numérique de planification DELMIA Ortems, la gestion de la crise aurait été beaucoup plus compliquée. »

Optimiser la façon dont on produit et réagir en toutes circonstances face à des incidents pour que les lignes de fabrication ne s’arrêtent pas, le rôle du planificateur est essentiel dans l’industrie. Grâce au choix de la solution de planification avancée DELMIA Ortems de Dassault Systèmes, MCPP France, filiale de Mitsubishi Chemical, leader mondial pour la fabrication d’élastomère thermoplastique (TPE) et de mélanges en polychlorure de vinyle (PVC), a su faire face aux aléas de la crise et a pu satisfaire ses clients nouvellement « reconvertis » pour répondre aux besoins de la crise.

KEONYS vous livre en exclusivité le témoignage de Frédéric Gaborieau, en charge du planning Marché TPE chez MCPP France.

KEONYS : En quoi consiste votre métier ?

F.G. – Mitsubishi Chemical Performance Polymers (MCPP) est une division de Mitsubishi Chemical (MCC) qui emploie 1900 salariés, et dont le site de production de Tiffauges (Vendée) compte parmi les plus importants de MCPP. Notre métier, consiste à développer et fabriquer des matières plastiques pour des besoins spécifiques, livrées sous forme de granulés. Ce sont nos clients, du secteur automobile (couvercles d’airbags, joints …), du bâtiment (volets), des biens de consommation, qui vont, à travers divers procédés de transformation (injection, extrusion principalement) réaliser les pièces en plastique dont ils ont besoin dans le cadre de leurs activités.

 

KEONYS : Quel est l’enjeu majeur de la planification ?

F.G. La planification est au cœur de nos enjeux industriels et commerciaux, c’est une étape essentielle pour le respect de nos engagements, et elle requière une forte expérience pour intégrer de nombreux paramètres liés aux spécificités de nos produits et des machines. De plus, peuvent survenir des impondérables tels qu’une panne, l’indisponibilité d’opérateurs, du retard dans la livraison de matières premières, qui nécessitent la remise en cause immédiate des plannings. Avant la mise en place de notre outil informatique, la planification pouvait demander jusqu’à 3 heures par jour. Le remplacement du planning mural comportant 900 fiches par le logiciel DELMIA Ortems nous garantit une bien meilleure visibilité sur les plannings de production tout en simplifiant l’organisation. Cette solution d’ordonnancement et de planification agile et collaborative est en effet interfacée avec SAP pour obtenir un planning unique et fiable pour respecter les délais de livraison.

 

KEONYS : Comment vous êtes-vous organisés durant le confinement ?

 F.G. – L’activité s’est quelque peu ralentie au début du confinement et l’usine s’est arrêtée deux jours. En accord avec le CSE (Comité social et économique), nous avons redémarré l’outil de production le 23 mars avec quelques machines et un nombre réduit d’opérateurs dans le respect bien sûr des règles de distanciation sociale.  De nombreux collaborateurs ont eu recours au télétravail et dans le cadre du chômage partiel. Nous avons mis en place une organisation efficace pour augmenter progressivement la production et nous sommes passés des 3X8 aux 4X8.

KEONYS : Comment avez-vous géré les commandes de vos clients ?

F.G. Nous avons dû répondre dans l’urgence à des commandes de matières plastiques TPE destinées à des clients qui ont reconverti leurs lignes de production durant la crise sanitaire. Nous les avons priorisées compte tenu du contexte de pandémie. Il s’agissait de nouveaux marchés pour l’Europe de l’Ouest, de distributeurs dans le domaine alimentaire en France et je pense en particulier à un client, équipementier automobile, qui a réorienté sa production pour fabriquer des masques chirurgicaux. Sans l’outil numérique de planification DELMIA Ortems la gestion de la crise aurait été beaucoup plus compliquée. Ce logiciel définissant un référentiel de planification unique inter services génère des gains de productivité significatifs. La planification a pu se gérer à distance durant le pic de la crise sanitaire, ce qui aurait été totalement impossible avec la planification traditionnelle que nous opérions avant. Le lien n’a jamais été coupé avec les équipes de production et commerciales et les visioconférences nous ont permis de collaborer efficacement. Nous sommes particulièrement fiers d’avoir pu honorer, et dans l’urgence, les commandes dans le respect des exigences spécifiques de chaque client.

 

Pour en savoir plus sur les bénéfices du déploiement de DELMIA Ortems chez MCPP