Planification et ordonnancement : l’excellence opérationnelle, catalyseur de valeur pour les industriels

 

Avis d’Expert KEONYS

La planification et l’ordonnancement des tâches et des processus répondent à des enjeux organisationnels importants au sein d’une industrie. En effet, entre l’étude, l’optimisation des chaînes de fabrication et des flux de matières premières et les attentes du client, il est important de mettre en place une organisation optimale répondant à ces problématiques.

Les enjeux et bénéfices de la planification et de l’ordonnancement

La planification est rattachée à la supply chain et permet l’orchestration de tous les flux de production, d’achat et d’approvisionnement, tout en répondant aux contraintes de production et à la complexité des flux de production.

De plus en plus d’industriels font face à la croissance de la mixité des produits et une demande customisée de la part de leurs clients. Par ailleurs, le temps de réponse exigé, « Time to Market », est de plus en plus court et demande une réelle réactivité et agilité des industriels afin de répondre aux besoins des clients d’aujourd’hui.

Dans ce cadre, les outils de planification et d’ordonnancement présentent de nombreux avantages.

En effet, la visibilité et l’agilité d’un planning global de site de production est en constante évolution. Les industriels font en effet face à des aléas de production, des impondérables et des commandes clients qui évoluent dans le temps, ce qui implique des bouleversements dans l’organisation globale de la chaîne de production. Les solutions uniques de planification permettent alors d’obtenir une meilleure productivité tout en fiabilisant et maitrisant les délais de livraison client.

Une industrie en pleine croissance et un rythme à suivre

L’ordonnancement et la planification se rattachent à la production et à la gestion de la production dans le but de planifier l’ensemble des ressources. Ces dernières répondent à un enjeu fort : délivrer le client dans les temps impartis, fiabiliser les délais de livraison.

Dans un contexte d’évolution du marché, les industriels font face à une complexité de la demande et à des contraintes de productions toujours plus fortes. Les industriels comme l’aéronautique, le secteur automobile, les équipementiers industriels, l’industrie pharmaceutique ou encore chimique font face à des demandes expresses et customisées qui impliquent de plus en plus de contraintes et de complexité dans l’élaboration du planning de production.

Tout l’enjeu pour ces acteurs est donc de rechercher des méthodes et des outils permettant une réactivité et une flexibilité plus importante pour réduire les coûts opérationnels et in infine élever la satisfaction client.

Dans ce contexte, la planification de la production est devenue un exercice particulièrement complexe du fait du nombre de contraintes dont il faut tenir compte pour optimiser et anticiper la production.

Evolution vers l’Excellence Opérationnelle

Les outils de planification et d’ordonnancement accompagnent la conduite du changement. Ils fournissent des solutions globales répondant aux nouveaux enjeux et besoins des entreprises dans le manufacturing. Ce type d’outil permet ainsi de couvrir l’ensemble de la supply chain partant de l’exécution de la production à la stratégie de plan industriel et commercial en passant par l’ordonnancement. Il permet ainsi de passer d’une organisation en mode silo à un mode de production collaboratif, et participe de l’évolution des métiers et de l’excellence opérationnelle, induisant une augmentation de l’expertise. Le planificateur devient alors décisionnaire, il anticipe davantage les impondérables liés au quotidien d’une chaîne de production. Il acquiert de nouvelles compétences à haute valeur ajoutée, et grâce au gain de visibilité il devient décisionnaire dans la conduite des projets grâce aux solutions de simulation et d’aide à la décision.

Ces solutions collaboratives permettent également de remettre l’homme au centre des décisions, avec un planning partagé où l’on retrouve notamment les contributions des chefs d’équipes, approvisionneurs, commerciaux, ou encore la qualité.

 

L’industrie du futur fait couler beaucoup d’encre depuis plusieurs mois voire plusieurs années, et les industriels rivalisent d’ingéniosité pour dévoiler de nouvelles solutions et autres machines visant à faciliter le quotidien des employés de la chaîne de production. Cependant, le facteur humain doit rester au centre de toutes les réflexions : une entreprise ne peut continuer à croître que si ses employés peuvent travailler dans des bonnes conditions, et cela commence bien en amont de la chaîne de production.