Ecoceane | L’avenir de la dépollution maritime

Le défi a été de proposer une solution qui soit capable de ramasser les hydrocarbures sans faire d’émulsions, d’intervenir rapidement, de travailler jusqu’à force 5 à 6, de séparer le ramassage du stockage et de garantir la sécurité des personnes qui travaillent à bord.

Le PLM au service de l’écologie maritime

ECOCEANE, a été fondée en 2003, conçoit des navires polyvalents pour le ramassage des hydrocarbures et des déchets solides flottant en mer. Le défi a été de proposer une solution qui soit capable de ramasser les hydrocarbures sans faire d’émulsions, d’intervenir rapidement, de travailler jusqu’à force 5 à 6, de séparer le ramassage du stockage et de garantir la sécurité des personnes qui travaillent à bord.

« Keonys nous a accompagnés dans le choix des solutions pour améliorer notre productivité qui a augmenté entre 40 et 50% ».

Benjamin Lerondeau – Architecte naval

 

Appréhender toute la chaîne de production

Le choix de la plateforme 3DEXPERIENCE s’est avéré logique dans l’aide au développement des navires d’ECOCEANE puisqu’elle les aide à appréhender toute la chaîne de construction, de l’idée jusqu’à la fabrication en passant par le choix des meilleurs matériaux et la suppression des itérations.

« La plateforme 3DEXPERIENCE se trouve ainsi au cœur de tout le processus de fabrication. Tous les corps de métiers sont liés, du bureau d’études à l’atelier et peuvent interagir en temps réel. »

Eric Vial – président d’ECOCEANE

 

Simulation numérique

« Les experts SIMULIA de Keonys, nous ont aidés à résoudre de nouvelles contraintes industrielles et à construire une chaîne de simulation complète intégrant logiciel, service et matériel informatique Grâce à SIMULIA, nous pourrons fiabiliser nos systèmes et réaliser les modifications appropriées. Nous validerons en amont le bon fonctionnement du navire en condition d’exploitation sans avoir à recourir au préalable à la première mise à l’eau d’un prototype. Nous pourrons ainsi concevoir le bon bateau du premier coup, ce qui représente un gain de temps considérable pour accélérer notre innovation.»

Benjamin Lerondeau, architecte naval

 

►Visitez le site d’Ecoceane

►Lire l’article complet

►Téléchargez les communiqués de presse